Les 5 questions récurrentes en entretien d’embauche

Le jour tant attendu est arrivé. Mais pour avoir la chance de décrocher le poste de vos rêves, il va falloir que vous fassiez vos preuves en passant la fatidique épreuve de l’entretien d’embauche. Pour mettre toutes les chances de votre côté, la meilleure manière est de se préparer assez tôt.

Dans cet article, vous trouverez toutes les armes qu’il faut pour convaincre un recruteur averti.

Question 1 : Présentez-vous ?

Plus qu’une simple question de routine, elle a pour objectif d’aider le recruteur à avoir une idée de votre profil professionnelle. Tout demandeur d’emploi doit se préparer à répondre éventuellement à cette question avant de se présenter devant le recruteur. Votre réponse se doit d’être efficace, claire et claire. Vous trouverez d’ailleurs quelques idées sur un blog emploi pour mieux vous préparer.

Pour être plus explicite, il s’agira ici de résumer son parcours professionnel en mettant un accent particulier sur les expériences ou formations susceptibles d’intéresser le recruteur. Vous aurez alors à dévoiler vos multiples compétences capables d’apporter une plus-value à la société ou entreprise qui recrute.

Question 2 : Pourquoi avoir postulé à ce poste dans notre entreprise ?

La réponse à cette question doit être orientée de manière à mettre en avant les raisons de votre candidature. À cause de sa sensibilité, il faut au préalable choisir des arguments assez convaincants et professionnels. Il ne s’agit en aucune manière de se muer en dithyrambe sans fin sur l’entreprise. Ainsi, les raisons relatives à la proximité de l’entreprise par rapport à votre domicile ou l’appréciation du logo ou des stratégies marketing de l’entreprise ne sont pas valables. Les atouts et valeurs du métier sont à privilégier.

Question 3 : Quels sont vos qualités ou points d’améliorations ?

Cette question peut être répondue de plusieurs manières. Autrement dit, lorsqu’un recruteur vous demande par exemple : quelles sont les impressions de votre ancien employeur sur la qualité de votre travail ? Ou lorsqu’il demande ce que pensent vos collaborateurs de vous, vous êtes appelé à parler de vos qualités humaines, managériales ou organisationnelles.

Par contre, lorsque vous avez des questions comme : quel est votre pire défaut ? Qu’est-ce qu’on vous reproche le plus dans votre travail, ne paniquez surtout pas et répondez professionnellement. La réponse à cette question ne doit pas avoir une allure personnelle, elle doit impérativement rester dans le cadre professionnel. Ainsi, évitez de parler de votre situation familiale, de votre sexualité ou du travail de votre conjoint.

Question 4 : Comment parler d’un trou dans votre CV ?

Un parcours professionnel n’est pas toujours linéaire. Il connaît parfois des ruptures que vous avez essayé de mettre à profit. Parlez sans détour à votre recruteur de ces temps de chômage ou d’année sabbatique, de congés de maternité ou paternité…, qui constituent un trou dans votre CV.

Vous ne devez pas mentir. Bien au contraire, parlez des activités que vous avez menées pour renforcer vos compétences ou élargir vos champs de connaissance. La réponse à cette question peut servir de point bonus qui vous fera démarquer de vos concurrents.

Question 5 : Avez-vous des questions ?

La plupart des entretiens d’embauche se terminent par cette question standard et c’est pourquoi il est recommandé fortement de bien le préparer avant le jour J de l’entretien. Cela montrera tout votre intérêt à ce poste. Vous pouvez par exemple questionner le recruteur sur l’organisation de l’équipe ou les projets à court terme de l’entreprise.

Quoi qu’il en soit, ne laissez pas passer l’opportunité de montrer  votre engouement pour le poste. Personne ne vous en voudra pour cela.

Partagez cet article
  • gplus
  • pinterest

About the Author