Comment accélérer son site web ?

L’utilisation d’un site internet nécessite une attention constante et de fréquentes mises à jour. Le vôtre vous parait-il un peu trop lent? Le plugin de cache WP Rocket constitue l’un de ces outils que l’on utilise pour optimiser son serveur. Si malgré cela le problème de ralentissement persiste, nous vous proposons ici quatre différentes manières pour y remédier.

Vérifier l’extension et si nécessaire l’optimiser

Pour connaitre les causes exactes du ralentissement de votre page, le premier geste à effectuer consiste à réaliser un scannage complet de celui-ci. Pour y parvenir, voici les outils utiles et pratiques :

  • Pingdom ;
  • Dareboost ;
  • WebPagetest ;
  • GTmetrix ;
  • Yslow (à installer sur votre navigateur).

Dans la plupart des cas, les sources de ralentissement du site proviennent des widgets externes ou des plugins mal codés. Dans le premier cas, l’idéal reste de remplacer ces problèmes par des liens visibles en haut de la page web ou d’effectuer une optimisation générale. Dans le second, vous devez réaliser une mise à jour de l’extension extérieure ou supprimer les plugins. En bref, vérifiez au préalable la liste des plugins activés pour éliminer ceux qui sont inutiles.

Reconnaitre et vider les requêtes MySQL lentes

Ces requêtes vous permettent d’obtenir des renseignements sur votre consommation de ressources. Voici les plugins les plus usuels :

  • Query Monitor ;
  • Debug Objects;
  • P3 Profiler.

Avant de mettre en service un site complexe, assurez-vous qu’il ne regorge pas de plugins gourmands. À l’aide de Google, vous pouvez désactiver des options WPML telles que l’auto-enregistrement des chaines de production, pour booster les requêtes. Vous disposez également du choix d’utiliser WordPress pour libérer des espaces. À cette fin, incorporez cette ligne dans votre fichier de configuration : define( ‘WP_MEMORY_LIMIT’, ‘128M’ ); ceci augmentera la vitesse de votre page web.

Choix et optimisation de l’hébergement du site

À part l’espace accordé à WordPress, obtenir un bon hébergement s’avère capital. Si vous vous décidez pour un hébergement partagé auprès d’un hébergeur bon marché, il y a fort à parier que vous vous retrouverez sur un espace au CPU et à la RAM continuellement surchargés. Les meilleurs se présentent sur un stockage SSD et s’optimisent à l’aide de LiteSpeed. Dès que votre hébergeur vous propose le bon, procédez à son boostage. Vous pouvez vous référer aussi à un serveur de backup et stockage pour protéger vos données personnelles.

Utilisation d’un CDN

Un CDN ( Content Delivery Network) représente un réseau de serveurs qui permet d’envoyer plus rapidement des contenus à travers le monde. Il contribue à réduire la distance qui sépare un utilisateur du serveur principal grâce à un office de relais. Voici les autres fonctions qu’il assure :

  • Alléger le poids du serveur ;
  • Protéger votre site des attaques DDoS ;
  • Obtenir des statistiques sur votre trafic.

Pour utiliser un CDN, servez-vous de Jetpack, Cloudflare ou MaxCDN. Ils constituent des outils très performants. Grâce à eux les contenus de votre page se chargent plus vite et l’envoi s’effectue en un temps record.

Ces méthodes vous permettront de tirer le meilleur de votre site. Essayez-les et découvrez leur magie.

Partagez cet article
  • gplus
  • pinterest

About the Author