ASSURANCE CYBER ET ACTIFS NUMÉRIQUES

Le développement en France de plateforme d’exchange peut nous amener à nous poser la question du besoin d’assurance spécifique de ce marché des crypto monnaies ? Les attaques menées contre ces plateformes de stockage de crypto monnaie pose la question d’un marché pour une assurance crypto qui garantirait le souscripteur d’une éventuelle perte d’actif. Assurance Cyber ? Assurance crypto monnaie ? Quelle est la situation du marché ?

Assurance crypto monnaies

Il s’agit d’une assurance qui garantit le souscripteur du vol d’actif numérique. Il convient de distinguer les actifs numériques stockés en ligne (Hot wallet) des actifs numériques sur des portefeuilles déconnectés (cold wallet)

S’il est certain que les actifs numériques sont promis à un bel avenir, les attaques répétées en 2017 et 2018 à l’encontre de prestataires de services numériques nous amène à nous poser la question de l’assurabilité des crypto monnaies. L’offre sur le marché de l’assurance des crypto monnaies ne suit pas l’évolution du marché. Alors que la capitalisation boursière mondiale des actifs numériques dépasserait les 100 milliards de dollars, la couverture d’assurance disponible serait inférieure à 1 Milliard de dollars, de sorte que tous les plateformes de cryptomonnaie sont en quelque sorte en concurrence pour une quantité limitée de couverture disponible. La jeunesse de ce secteur et les attaques répétées contre les plateformes « exchange » rendent difficiles à convaincre les fournisseurs potentiels d’assurance crypto au regard d’un risque difficile à appréhender et à maitriser. Les compagnies d’assurance ne sont pas familières avec le fonctionnement des cryptomonnaies, la jeunesse du marché les privant de données nécessaires à l’appréciation du risque.

Face à cette situation, la plupart des investisseurs en crypto monnaie ont renoncé à assurer leurs actifs numériques contre les risques de vol ou de dépréciation. En effet, pour ces acteurs, les coûts élevés de l’assurance crypto peuvent annuler deux des principaux avantages de l’utilisation de la crypto monnaie : la rapidité et le coût. Les primes élevées et les restrictions imposées par les compagnies d’assurance cryptographique réintroduisent une partie des coûts et des obstacles évités en contournant les banques traditionnelles.

Il est cependant possible d’imaginer la mise en place de couverture assurance pour les « hot wallet » à l’image de la ligne de couverture mise en place pour COINBASE auprès du Loyds.

Assurance « Hot Wallet » vs « Cold Wallet” : a quel coût ?

La couverture des risques n’est pas la même s’il s’agit d’un portefeuille chaud ou froid. Les portefeuilles chauds ont la crypto monnaies en ligne, ce qui les rend plus vulnérables aux tentatives de piratage. Par conséquent, couvrir ces risques implique de s’intéresser à une couverture contre la cyber criminalité.

Dans le cas des portefeuilles froids, l’actif numérique est stocké hors ligne, éventuellement dans du matériel qui pourrait se trouver dans un coffre-fort physique.

De fait, il est beaucoup plus facile d’établir le prix d’une couverture « cold wallet » avec des taux moyens constatés aux Etats Unis compris entre 0.8 % et 1.2 % de la valeur déclarée du portefeuille. En comparaison, les chiffres se situent entre 3 et 5 % pour les portefeuilles « chaud ». Les coûts d’assurance varient en fonction de facteurs tels que le montant de la couverture, le profil de l’entreprise qui cherche une couverture assurance. Il ne s’agit pas seulement de la technologie de l’entreprise, mais aussi de ses processus en termes de contrôle du personnel, d’embarquement et de procédures pour faire face aux situations d’urgence. Si une entreprise est prête à supporter une franchise en assurance plus élevée, le prix sera naturellement moins élevé.

Assurance Cyber vs assurance crypto monnaie

L’assurance cyber peut-elle étendre sa capacité au marché prometteur de l’assurance des actifs numériques ? Les assureurs apprécient-ils pleinement les risques « cryto-monnaie»? Il est probable que « la plupart des acteurs du marché de l’assurance en France ne comprennent pas vraiment les risques associés aux crypto actifs » déclare Marc-Henri BOYDRON de chez CYBER COVER.

Il est possible de faire un parallèle avec 1997 et les premières polices d’assurance cyber. Les principales garanties souscrites étaient essentiellement des polices de responsabilité civile qui couvraient les événements de piratage cyber externe. Elles ignoraient ou ne tenaient pas pleinement compte du fait que la plupart des risques provenaient de l’intérieur d’une entreprise, en raison de processus inadéquats ou d’employés peu sensibilisés aux questions de cyber sécurité.

Pour définir le prix et la couverture les compagnies d’assurance se basaient sur les revenus plutôt que sur l’exposition. L’assurance des risques « crypto actif » en est encore à l’année 1996 … Les compagnies passent de plus en plus de temps à se former sur les crypto actifs et sur l’environnement qui les entoure (wallet, exchange…). Les compagnies d’assurance comprennent de mieux en mieux ces profils de risque. Certains courtiers recommandent aux souscripteurs d’assister à des réunions, ne serait-ce que pour apprendre.

La conclusion est que l’offre est en augmentation. La grande question est de savoir si la croissance de la couverture d’assurance sera suffisamment rapide. Bientôt, il pourrait y avoir une demande pour couvrir d’énormes risques d’assurance, en lien avec l’adoption massive d’actifs numériques par les institutions.

Partagez cet article
  • gplus
  • pinterest

About the Author