Les avantages d’un logiciel de gestion des compétences

Dans le département des Ressources humaines, la gestion des compétences fait partie des outils les plus opérationnels. Cet instrument vise à optimiser la compétitivité et les performances de la société. Grâce à cette technique, les Ressources humaines seront en mesure de faire concorder les compétences liées aux besoins et aux compétences disponibles autour du capital humain. Trois axes sont nécessaires à cela, notamment le savoir-faire, les savoirs et le savoir-être individuels et collectifs.

Par conséquent, la gestion des compétences fait partie intégrante du cycle complet de Management des ressources humaines. On citera notamment l’administration du personnel, l’évaluation, la gestion des carrières, la rémunération, la formation et la cohésion sociale.

La notion de gestion de compétences

La compétence figure parmi les notions transversales qui englobent plusieurs disciplines en sciences humaines, comme la sociologie ou la psychologie. Chacune de ces disciplines utilise par ailleurs ce terme afin de définir des réalités différentes. La notion de « compétence », qui a ensuite créé la notion de logiciel de gestion des compétences, a fait son entrée dans le domaine du management par la formation. Elle est souvent utilisée dans le cadre de la gestion prévisionnelle des emplois (GPE) et la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Ainsi, la compétence est devenue une notion spécialiste des ressources humaines. En effet, ce département est en mesure d’évaluer les compétences de chacun par le biais d’outils et de méthodes particuliers. La faculté d’adaptation de son capital humaine dépend en grande partie de la faculté de l’entreprise (représentée par le service Ressource humaine) à choisir ses hommes et à les préparer aux nouvelles fonctions, en tenant compte de leur potentialité.

Pourquoi un logiciel de gestion des compétences ?

Le logiciel de gestion des compétences offre un avantage certain à une entreprise. Cet outil est accessible par tous, à distance, et est facile à manipuler. Cela permet au DRH, aux managers et aux collaborateurs de suivre et de consolider les talents au sein de l’entreprise. L’outil le plus répandu est notamment la gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences ou GPEC. Pour assurer un bon développement de développement, de savoir-être et de savoir-faire, ce dernier œuvre sur cinq axes principaux : l’évaluation des compétences, la définition des métiers, la valorisation des parcours de chacun, l’adaptation et le renforcement des connaissances et enfin l’accès aux formations. Concernant l’évaluation, il permet à chaque hiérarchie de l’entreprise de développer son talent, en générant automatiquement des évaluations de compétences.

Le logiciel de gestion de compétences, allié de taille

Les outils de développement et d’évaluation des compétences permettent aux entreprises de se faire une idée sur leurs ressources humaines, plus précisément sur leur potentialité. L’usage de ces outils reste tout de même en complément d’une bonne technique managériale. En effet, le recours à un test avant embauche et d’un entretien n’est pas toujours suffisant afin de mesurer l’efficacité du candidat. L’entreprise devra ainsi mettre en avant les capacités relationnelles de son employé. Par exemple, une entreprise peut procéder à l’affectation d’un individu à un autre poste pour mieux évaluer sa capacité d’intégration ainsi que sa faculté à répondre à ses propres objectifs. Les outils de gestion de compétences utilisés doivent s’adapter aux différents points importants de l’entreprise, sans tomber dans les points de comparaison et d’analyse « standards ».

Partagez cet article
  • gplus
  • pinterest

About the Author