SI et technologie électronique industriels : quels en sont les enjeux à l’ère de l’industrie 4.0 ?

L’enclenchement de la transformation numérique a marqué la fin de l’ère de l’industrie 3.0 et le début de la 4e révolution industrielle. Les technologies d’automatisation, bien qu’encore présentes, font désormais pratiquement partie du passé. L’industrie 4.0 se caractérise par l’apparition d’usines intelligent.

Des applications électroniques toujours plus innovantes

Afin de pouvoir fonctionner et avancer au rythme de l’industrie 4.0, les usines doivent adopter de nouvelles méthodes et techniques. Ces pratiques impliquent d’importantes capacités de calcul qui ne peuvent être effectuées que grâce à des applications électroniques ultra-perfectionnées.
Ces dernières sont essentielles si les structures veulent parvenir à améliorer leur processus, leurs équipements et leurs dispositifs de production. Concrètement, les industries doivent désormais s’orienter vers ce que les professionnels appellent les technologies de contrôle et d’électronique de puissance.

Certes, les transistors organiques et les transistors quantiques sont encore loin d’être au point. Cependant, les entreprises peuvent déjà compter sur des solutions innovantes, qui n’intègrent plus la lithographie par exemple, pour que leurs unités de production puissent fonctionner de manière optimale.
Les nouvelles générations de cartes électroniques (acheter vos composants électroniques en ligne) sont nettement plus performantes que les anciens modèles. L’enjeu, avec ces nouvelles versions de puces électroniques, est de permettre aux usines de moderniser leur chaîne et d’augmenter leurs capacités de production.

Vers une conception électronique sur-mesure

La conception électronique, à l’ère de l’industrie 4.0, est axée sur les besoins des entreprises. Cette nouvelle approche est cruciale, car c’est uniquement en l’adoptant que les fabricants peuvent fournir des produits standardisés répondant aux attentes des industries et adaptés aux installations électroniques qui équipent leurs chaînes de production.
Concrètement, il s’agit ici de proposer des solutions sur-mesure en parfaite adéquation avec les besoins parfois très particuliers des structures, mais également avec les contraintes de chacun de leurs machines et appareils industriels électroniques.

Bien sûr, les exigences ne seront pas les mêmes pour tous les secteurs. Par ailleurs, elles peuvent varier d’une industrie à l’autre. Il est aussi important de préciser que la conception électronique ne concerne pas uniquement la production. Toutes les branches peuvent être touchées.
Les composants électroniques peuvent servir à moderniser les outils électroniques et informatiques de gestion, mais ils peuvent aussi être utilisés pour optimiser les systèmes et dispositifs liés à certaines activités plus spécifiques comme la logistique par exemple.

Partagez cet article
  • gplus
  • pinterest

About the Author