Entreprise : comment être sûr de sa conformité au RGPD ?

En tant qu’entreprise, il est nécessaire de se conformer à certaines règles. C’est le cas, entre autres, du RGPD qui a été appliqué depuis le 25 mai 2018. C’est en fait le règlement général sur la protection des données personnelles. Pour un entrepreneur, il est essentiel de bien s’y connaître à ce sujet.

Comprendre ce qu’est le RGPD

Le règlement général sur la protection des données personnelles ou RGPD a pour objectif de protéger les données à caractère personnel. C’est-à-dire, les informations concernant une personne physique identifiable. Il y a plusieurs manières d’identifier un individu. Pour commencer, il peut être identifié directement grâce à son nom ou à son prénom. Cette identification peut également être faite de manière indirecte. Cela peut se faire par le biais d’un numéro de téléphone, d’un numéro de sécurité sociale ou encore d’une adresse postale. Le RGPD a donc été mis en place pour protéger ce genre de données qui est souvent communiqué aux entreprises dans le cadre d’un service ou d’une collaboration.

Le RGPD est appliqué à toutes les entreprises et organismes exerçant sur le territoire de l’Union européenne. Qu’ils soient publics ou privés. C’est également le cas des responsables de traitement de données personnelles. Ce qui inclut aussi les sous-traitants. En effet, la protection des informations doit être réalisée dès le moment où elles sont prises en charge. Il est, de ce fait, essentiel de renforcer la sécurité des données de l’entreprise par différents moyens. Le RGPD implique également la participation d’un DPO ou data protection officer ou délégué à la protection des données. Le rôle de ce dernier est d’informer, de conseiller, mais aussi de faire un contrôle en interne. Ceci afin de s’assurer que les données sont bien protégées et d’éviter les failles de sécurité.

Se faire accompagner par un professionnel

Nombreuses sont les tâches qu’un entrepreneur doit effectuer au sein de son entreprise. Ce qui ne lui permet pas de se focaliser totalement sur l’application des mesures techniques et organisationnelles RGPD. Pourtant, ces derniers sont la garantie que l’entreprise respecte les règlements. En effet, le non-respect du règlement général sur la protection des données personnelles peut engendrer des sanctions. Il s’agit, notamment, d’amendes administratives. Pour éviter d’en arriver là, le plus indiqué est de recourir à une entreprise spécialisée dans la mise en conformité au RGPD. Pour cela, elle peut procéder de diverses manières. Par exemple, en faisant en sorte de protéger le réseau par différents moyens.

La mise en conformité RGPD doit être réalisée dans chaque service de l’entreprise. Ce qui exige du temps ainsi que des moyens. Pour cela, le professionnel peut constituer un registre de traitement de données grâce à un diagnostic qu’il aura lui-même effectué. Ce diagnostic permet d’identifier les zones à risques de l’entreprise. Il est également réalisé dans le but de mesurer le niveau de conformité du RGPD au sein de cette dernière. Tout cela va permettre de déterminer les mesures à prendre pour corriger les failles. Ce qui donne également la possibilité de réaliser un plan d’action. Par exemple, en décidant de faire le chiffrement afin de mieux protéger les données de l’entreprise.

Nathalie